l’actualité nous rappelle tristement que la France peut mieux faire en matière de mort subite du nourrisson.

En 15 ans, même si le nombre de cas a fortement diminué, plusieurs dizaines de bébé pourraient être encore sauvés chaque année.

D’après une étude menée par le Docteur Juliette Bloch, épidémiologiste, quelques règles simples pourraient prévenir la mort subite du nourrisson chez l’enfant âgé de moins de 1 ans:

– couchage sur un matelas ferme

– sans couette, ni couverture, ni oreiller

– température de la chambre de bébé aux alentours de 19° c

– pas de tabac dans la pièce où dort l’enfant


Publicités